Destiny [BETA] : mes impressions.

Destiny… Un nom qui fait rêver. Un nom qui fait penser à l’avenir, à un grand destin. Et c’est un peu ce que le prochain bébé de Bungie vous propose en vous offrant l’opportunité de devenir un véritable héros, défendeur de l’humanité… Une grande aventure dans un univers vaste et mystérieux, un voyage à travers les civilisations, un combat contre le chaos, un destin hors du commun.

Si vous êtes tenté par un voyage épique et futuriste à la fois, il ne fait aucun doute que l’expérience Destiny vous comblera de joie… Et quand on voit ce que la bêta qui n’offre qu’une infime partie de l’univers de Destiny nous livre, on ne peut que se dire que la licence tiendra forcément ses promesses !

bungie-destiny-ps4-xbox

Beauté et immensité.

Et ce voyage au cœur d’un univers entre celui de Halo et Star Wars vous entraîne dans l’ancienne Russie, dans un monde désormais envahit par de nombreuses races hostiles comme les déchus ou encore « la Ruche ». Nous incarnons un Gardien de la dernière cité, dernier endroit dans l’univers où les humains vivent encore en paix… La première chose qu’on se dit quand le jeu débute c’est « waouh ! » Et c’est bien le mot qui convient ! C’est la vraie claque, notamment en ce qui concerne les détails des décors. Les environnements, sont impressionnants tant ils donnent une sensation de grandeur et de pureté. Que ce soit la Terre dont le décor offre un univers riche et sauvage, la lune et son sable lunaire à l’aspect neigeux ou encore Vénus dont j’ai pu admirer les paysages luxuriants, nous sommes dans un monde splendide qui offre évasion, immensité et immersion !

De ce côté-là, les fans de Halo ne seront pas dépaysés, on reconnaît bien la pâte des papas de la célèbre licence. En fait, nous sommes dans un Halo plus abouti et relooké à la mode Star Wars ! En termes de gameplay, si vous avez tâté du Borderlands, vous retrouverez un peu les mêmes sensations que dans ce dernier, à savoir nerveux et ultra dynamique.

Mais passons aux choses sérieuses ! Après avoir choisi mon personnage parmi les 3 classes disponibles, Titan, Chasseur ou Arcaniste je me lance donc dans la création de personnage. Ici, un large choix m’est proposé en passant par sa race (humains, éveillés ou exos), son visage, ses cheveux ou encore des signes distinctifs…

Une fois terminé avec ces modalités, une cinématique se lance et me scotche sur mon canapé. Des astronautes posent les pieds sur Mars et avance ensemble luttant contre le vent et le sable. Alors que l’orage gronde au loin, ils arrivent au sommet d’une montagne devant l’immensité de l’espace et ce qui ressemble à la Lune…

Immédiatement, l’univers magique de Destiny vous happe et vous habite ! La bande-son est une vraie merveille et sublime l’atmosphère à la fois pesante et galvanisante du jeu, selon les moments. Durant les phases de combat, la musique aux accents grandioses, vous prend véritablement aux tripes et vous immerge totalement dans la partie, vous donnant cette impression unique d’être un guerrier légendaire ! Une sensation étonnante ! On sent que Bungie a voulu créer un univers hors du commun, dans lequel chaque détail compte. Les couloirs exigus des anciennes constructions abandonnées dans lesquels l’obscurité règne, m’entraînent dans une atmosphère pesante à la Alien, tandis que les paysages sauvages et désertiques à l’extérieur me donnent un véritable frisson de liberté et me transportent directement dans l’univers de La guerre des étoiles. Belles références vous ne trouvez pas ?

 

Voyage à travers les étoiles !

Notre aventure débute sur la planète bleue dans l’ancienne Russie… Nous faisons immédiatement la connaissance de celui qu’on appellera «  le spectre » et qui va devenir notre meilleur binôme. En effet, ce petit drone me suivra comme mon ombre tout au long de ma progression, scannera des infos et me filera des tuyaux sur mes objectifs. On sait que plus tard, il pourra également éclairer des endroits trop sombres.

Dans cette bêta, mon personnage ne pouvait évoluer que jusqu’au niveau 8 ce qui m’a permis de tester pas mal d’améliorations : en ce qui concerne la classe du chasseur par exemple, elle vous permettra d’utiliser l’attaque spéciale du « Pistolet d’or » une super charge qui vous permet d’éliminer un ennemi en faisant un one shot. Celle-ci se recharge automatiquement et vous permet de faire votre tir surpuissant lorsque votre jauge est à fond. Il faudra vous méfier cependant car à partir du moment où l’on déclenche l’attaque et où votre pistolet s’embrasse, la jauge descend à une vitesse phénoménale, même si vous ne tirez pas… N’ayant pas pu tester les 2 autres classes je ne peux pas en dire grand chose mais sachez que chacune d’elles a ses capacités et son attaque spéciale. Le titan est plus bourrin, le chasseur plus nerveux et l’arcaniste utilise le pouvoir du voyageur à l’aide des arcanes.

Mais le plus kiffant dans Destiny, c’est bien sûr la possibilité de se déplacer entre les planètes du système solaire. Et pour ça vous avez votre propre vaisseau pardi ! Je frôle mon pavé tactile, j’appuie sur triangle et me voilà à bord de mon bâtiment ! Là, un menu apparaît et il me suffit de choisir ma destination sur une carte céleste ! Ainsi, j’ai pu visiter l’ancienne Russie sur Terre, la Lune, sobre et élégante ou encore l’exotique Vénus, même si ce n’était qu’en multi concernant cette dernière. En ce qui concerne la Terre, 6 missions étaient disponibles avec un niveau de difficulté allant de 2 à 6 : sur chacune d’elles je pouvais embarquer des potes histoire de buter du Déchu en escouade et faire de la coop. Dommage à ce propos d’ailleurs de ne pas pouvoir faire de raid avec plus de copains ! Effectivement, si mon escouade dépassait les 3 joueurs nous ne pouvions pas lancer la mission. Plus ou moins attachée à la Terre, la Tour est le foyer des gardiens et offre le décor d’une ville dans laquelle j’ai pu me reposer, acheter de l’équipement, des armes, des améliorations ou encore acheter des contrats pour gagner de l’expérience et des récompenses. Son décor offre lui aussi un très beau spectacle et l’ambiance des lieux vous plonge dans la sérénité…

Mais parlons un peu du mode compétitif de ce Destiny ! Accessible via la carte de voyage, il faudra le débloquer en faisant monter votre perso jusqu’au niveau 5 ; ainsi, un PNJ vous proposera d’accéder aux « Épreuves ». Ce sont ces épreuves qui constituent le mode multi. Ce personnage vous attend sur « La Tour » le havre de paix relié à la Terre dont je parlais plus haut : en effet, cette ville qui servira de HUB, vous permettra de rencontrer de nombreux personnages et d’améliorer votre Gardien en faisant diverses emplettes. Durant cette bêta, je n’ai pu m’adonner qu’au mode Domination sachant que les modes classiques « Mêlée générale » et «Match à mort par équipes » seront bien sûr dispo. Ce multi qui ne séduira peut-être pas les amateurs de Call Of, car peut-être moins agressif, offre un univers vraiment incroyable ! Les maps, peut-être un peu grandes pour ceux qui privilégient une approche nerveuse, sont denses et soignées. Bref, on voyage vraiment !

Solo ou en équipe !

Pendant les missions de la campagne vous savez que d’autres joueurs pourront vous rejoindre (et autant vous dire que ce sera beaucoup plus facile d’arriver à vos fins en équipe sur certaines missions). Pour ce que nous avons pu découvrir sur la bêta, celles-ci sont courtes et demandent de remplir un objectif simple, bien souvent d’aller d’un point A à un point B tout en dégommant des méchants jusqu’à arriver à une zone où les respawns seront limitées contrairement au reste de la map ; en effet, ces zones qui vous confrontent au boss de la mission et à toute une bande de sbires ne vous permettent de renaître que quelques fois… Si vous rendez l’âme de manière trop répétée, vous recommencerez au dernier checkpoint.

Mais jouer en coop est vraiment jouissif sur Destiny et lorsque vous arrivez au niveau 5/6 et que les ennemis commencent à être vraiment plus coriaces, c’est rassurant de se dire qu’on peut compter sur les autres ! Enfin, grâce à ces plusieurs jours de Bêta j’ai pu refaire les missions plusieurs fois et améliorer mon personnage grâce à l’expérience gagnée of course mais aussi grâce au Lumen, la monnaie du jeu que vous ramassez sur les champs de bataille en plus des munitions.

J’en profite pour passer rapido au rayon des armes : de belles armes exotiques qui offrent de belles performances ! Plutôt fan de la classe « Chasseur » je vous conseille vivement le Prost FR3 en arme spéciale !

A noter que sur certaines missions, vous aurez la possibilité de choisir le level de vos ennemis, histoire de corser un petit peu le challenge : ils peuvent donc être à votre niveau ou légèrement plus puissant. A vous de voir !

En bref, un voyage interstellaire qui envoie du très lourd et qui tient ses promesses ! Bungie respecte totalement son cahier des charges du moins sur cette bêta. Mais on peut logiquement penser que si celle-ci propose un contenu aussi riche et appétissant, le jeu final sera une vraie tuerie ! RDV le 9 Septembre pour écrire la légende et avoir la certitude que Destiny sera bien la pépite qu’il semble être…



carole

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »