Konami : l’enfer existe…

konami-55bf3f9db350eNikkei lève un peu plus le voile sur l’ambiance assez étrange chez Konami Japon et il semblerait que ça ne soit vraiment pas la fête tous les jours… En effet, dans un article consacré à la firme japonaise, le journal révèle une sombre situation…

Pour commencer, Kojima Productions porte désormais le nom « Département de Production Numéro 8 » dans lequel les ordinateurs ne seraient pas connectés à internet et serviraient uniquement à envoyer des messages en interne. Les employés prenant leur pause déjeuner seraient surveillés grâce à des cartes de pointage. Apparemment, si certains prennent trop de temps pour manger, ils voient leurs noms affichés dans toute l’entreprise, un peu comme à la maternelle, histoire de leur faire la honte…

De plus, des caméras de surveillance grouillent dans les couloirs de la société, impossible donc d’échapper aux règles… La plus grosse partie des employés n’a pas de comptes emails d’entreprise. Seuls ceux qui ont des contacts avec l’extérieur y ont droit. Encore plus horrible : les développeurs de jeux que la firme considère comme inaptes sont réaffectés à la sécurité ou encore au nettoyage dans les clubs de sport voire dans des usines de conception de machine à sous.

Enfin, voici une histoire vraie : un ancien employé de Konami avait posté son départ de la société sur Facebook et depuis, le compte était surveillé. Les amis de l’employé travaillant chez Konami et ayant liké le post ont tous été envoyés dans d’autres services de la firme…

Si tous ces bruits se révèlent être vrais, il faudrait penser à faire quelque chose, histoire de rendre la vie meilleure aux employés de la société. Konami, ça fait pas rêver…

Source : kotaku.com

carole

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »