Konami : Une prison pour les employés

Nikkei dévoilait récemment le quotidien et l’enfer dans lequel vivait les employés chez Konami. Nous étions tous sidérés de découvrir les conditions de travail de ces derniers… Mais il semblerait que ça ne soit pas le pire. En effet, Kotaku révélait il y a quelques jours d’autres sombres informations.

Apparemment, une mystérieuse section nommée  « Internal Audit Office » jouerait le rôle de Big Brother dans l’entreprise… Analyse des communications internes, mails, enregistrements des moindres faits et gestes via des caméras… Un peu comme dans le film « Gremlins 2 » dans lequel un employé se fait griller en train de fumer et se fait renvoyer sur le champs, les employés de Konami sont surveillés de près…

Pour accéder au net, ces derniers doivent faire une demande auprès du département informatique qui qui surveillera une fois de plus leurs agissements. Un ancien employé raconte que des captures d’écran seraient prises de manière aléatoire et que des sanctions relatives au comportement de l’employé seraient prises alors…

De plus, chaque lundi, la direction obligerait ces pauvres gens à regarder une réunion diffusée en direct ; si ce n’est pas le cas, leur nom sont cités dans toute la firme pour leur filer la honte de leur vie.

Pire encore : vous voulez sortir manger ? Il faut montrer votre carte aux agents de sécurité histoire que tout soit clair. Sans oublier que si vous sortez trop, idem vous serez severement punis ! Bref, tout ceci donne une bien sombre image de la firme nippone qui, entre les récentes histoires avec Kojima et ces témoignages choquants concernant les conditions de travail en son sein, ferait peut-être bien de se racheter une conduite avant que le scandale ne prenne une plus grande ampleur…

carole

Admin

Une pensée sur “Konami : Une prison pour les employés

  • 17 août 2015 à 13 h 04 min
    Permalink

    Malheureusement, j’ai l’impression que tout ceci appartient à une culture bien différente de la notre et que cela doit ce produire dans beaucoup d’autres entreprises. Néanmoins, cela reste scandaleux et je pense que la firme Konami est très mal partit pour revaloriser son image qui est plus que mauvaise.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »