L’affaire du swatting de Bibix : prison ferme pour les auteurs

Souvenez-vous il y a quelques temps le GIPN avait arrêté Bibix en direct, croyant que ce dernier avait tué sa compagne alors qu’il était en train de streamer sur Twitch tranquillement… La faute à trois blagueurs qui viennent de passer devant de juge pour répondre de leurs actes misérables. Et la sanction est à la hauteur de leur mauvaise blague : ce sera la prison ferme.

Pour faire court : 2 ans de prison ferme pour l’un d’eux, 18 mois de prison ferme pour l’autre et enfin 6 mois de prison avec sursis pour le dernier additionné à environ 10.000 euros d’amende pour recel. Ce premier cas de swatting en France qui se termine derrière des barreaux passera très probablement l’envie à d’autres décérébrés de tenter le coup… Et c’est tant mieux !

« J’ai été obligé de déménager car mon adresse a été mise en ligne, celle de mes parents aussi ainsi que leur numéro. C’est un calvaire et je ne souhaite ça à personne. » a commenté Bibix très choqué suite à cet évènement. On lui souhaite le meilleur pour l’avenir.

Source : Hitek

 

carole

Admin

Une pensée sur “L’affaire du swatting de Bibix : prison ferme pour les auteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »