DOSSIER : Link, mon Héros !

Quand on parle de grands jeux vidéo, on pense à de belles aventures, à des paysages où le regard peut s’éterniser pendant des heures sans cesser de s’émerveiller sur l’univers où nous évoluons…On pense avec nostalgie à toutes les émotions ressenties en vivant ces histoires…Mais ces dernières sont toujours portées et sublimées par des héros au courage inégalable qui ont marqué toute la génération de joueurs que nous sommes. Encore aujourd’hui le nom de Mario parle à beaucoup, même à ceux qui n’ont jamais touché une manette de leur vie…Les personnages de jeux vidéo sont devenus avec le temps, aussi populaire (si ce n’est plus !) que les acteurs de cinéma et dans nos cœurs de Gamers il n’y a pas une seule star du grand écran qui arrive à la cheville des icônes de nos consoles de jeux…

bb9ebbca040400816cc76d69f729fbb9_large

 

Et si on commençait par le début ?

Shigeru Miyamoto (ce génie !) est fan d’animés et de cinéma. Il s’inspirera de bien des films pour créer ses jeux et les personnages qui en sont les acteurs…

Shigeru_Miyamoto
Shigeru Miyamoto

Un beau jour, il regarde un film d’héroïque fantasy où il est question d’une princesse enlevée par des forces démoniaques…Le héros doit affronter des démons, des elfes et autres monstruosités afin de délivrer la belle…Ce film s’appelle Legend.

Il sera le point de départ de Miyamoto pour imaginer un monde encore plus féerique que celui qui l’a fait tant rêver, un monde qui existait déjà dans sa tête. Et ce monde nous le connaissons bien puisqu’il s’agit d’Hyrule. Nous voici en 1986. La Nes fait un carton et après le succès du célèbre plombier, la console de salon va servir de terrain de jeu à un des plus grands héros du jeu vidéo de tous les temps.

Bonnet et tunique verte, épée dans la main gauche, il a le verbe rare et possède une arme ultra-puissante : le courage…Je vous présente Link, mon héros.

Un Symbole de courage

Link fait sa première apparition au Japon en 1986 dans The Legend of Zelda. Premier jeu d’action-aventure, celui-ci nous fait donc découvrir le périple d’un jeune garçon qui doit sauver la princesse Zelda enlevée par le terrible Ganon…Un jeu incontournable qui propulse Link au rang des superstars Nintendo.

En effet il est l’acteur principal de toute la saga mais son apparence, son arsenal et surtout son histoire vont changer et évoluer au fil de ses aventures. Link sera parfois un petit garçon ou encore un épéiste, toujours descendant du « Héros du temps » personnage qu’il incarne dans Ocarina of Time. Ce qui m’amène à préciser qu’Ocarina of Time était, dans la tête de Miyamoto, la genèse de toute l’histoire de la saga Zelda, sachant que tous les épisodes sont liés les uns aux autres (même si parfois le lien reste difficile à faire…)

Quoi qu’il en soit Link reste toujours un jeune garçon au courage exemplaire, qui traverse un ouragan de dangers pour sauver Hyrule et la Princesse.  Il porte sur sa main gauche la marque d’une des trois fées créatrices d’Hyrule, Farore, la déesse du courage.images

Au fur et à mesure de ses quêtes il récoltera un nombre impressionnant d’armes en passant par le boomerang, le lance-pierres, un arc et ses flèches, des bombes, un grappin, un marteau, bref  notre copain Link se débrouille plutôt pas mal en termes d’armement…  et d’items puisque n’oublions pas que pour ramasser plus de bombes, il faut un sac, plus de rubis, une plus grosse bourse, une bougie pour avancer dans l’obscurité de certains donjons, des fioles pour restaurer sa mana ou son énergie, des flacons pour transporter diverses substances, une pelle pour creuser et j’en passe…Notre pote en tunique pourra même se changer en créature d’Hyrule et se retrouver dans la peau d’un Mojo, d’un Zora ou encore d’un Goron.

À savoir que dans les opus les plus récents, il pourra aussi changer de vêtements et enfiler, selon la situation, une tunique rouge le rendant insensible à la chaleur et une bleue qui lui permettra de respirer sous l’eau…

Dans l’épisode Ocarina of Time, sorti en 98 sur Nintendo 64, l’outil principal de Link est l’ocarina du temps, certainement l’item le plus précieux pour notre héros car c’est un cadeau de la princesse Zelda.. . Cet objet va lui permettre d’ouvrir des portes, de résoudre des énigmes, de parler à ses alliés mais surtout de voyager dans l’espace et de se déplacer sur les terres d’Hyrule. C’est un des meilleurs épisodes de la saga, mais aussi le premier où on peut voir notre protagoniste passer de l’enfance à l’âge adulte.

Grâce à l’épée de légende qu’il pourra retirer et replacer sur son socle selon le bon vouloir du joueur le jeune Kokiri deviendra un valeureux guerrier et sa quête continuera dans un monde plus sombre et dévasté par l’aura maléfique de Ganondorf…

À noter que dans cet opus, avant d’obtenir l’Ocarina du Temps, Link se verra offrir l’Ocarina des fées, un instrument plus basique que Saria, son amie de la forêt va lui confier…

Link et compagnie

En parlant de Saria, entamons le chapitre des personnages importants qui gravitent autour de Link.

En ce qui concerne cette jeune et jolie Kokiri elle apparaît dans Ocarina of Time et n’est autre que le sage du temple de la forêt.

Mais le personnage féminin le plus important dans la vie du guerrier reste bien sur la princesse Zelda. En ce qui concerne l’intrigue dans les jeux de la saga Zelda, on laisse supposer que Link et Zelda sont amoureux l’un de l’autre. La relation est beaucoup moins implicite dans les mangas et l’animé de la série sur lesquels nous reviendrons plus tard.

Il faut dire que le jeune héros passe toute sa vie à sauver la princesse, ça peut créer des liens…

Une autre très bonne copine de Link, Navi la fée qui fera son apparition dans Ocarina of Time. En effet la petite chose sera le bras droit de Link et l’aidera durant toute l’aventure en lui donnant des conseils avisés.

Et puis il ne faut pas oublier la fidèle Epona ! Grâce à sa belle jument, notre héros pourra parcourir la plaine d’Hyrule en un temps record. A noter que Link rencontre Epona alors qu’elle n’est encore qu’une pouliche…whylu7ot

Un autre personnage important dans la vie de Link : Ganondorf ou Ganon qui n’est autre que THE méchant vilain de toute l’histoire de la sage Zelda ; on peut même aller jusqu’à dire que c’est un des méchants les plus charismatiques du jeu vidéo.  À chaque épisode Link vit de nouvelles aventures, fait de nouvelles rencontres, a une vie et un passé différents mais le boss reste presque toujours Ganon et sa passion est d’enlever Zelda pour réunir les fragments de la Triforce…Il est d’ailleurs le détenteur du fragment représentant la force tandis que Zelda détient celui de la sagesse.

En ce qui concerne l’arbre généalogique de notre copain on incarne brièvement son oncle dans l’épisode « Link to the Past » sur Super Nintendo.  Il confie son épée à Link avant de s’évanouir (et non de mourir) et lui demande de sauver la princesse à sa place…Tanananaaaaaa !

Dans Ocarina of Time, Le Vénérable arbre Mojo fait référence à une mère Hylienne qui pour sauver son enfant serait morte dans les flammes du chaos semé par Ganondorf…Ce qui permet, outre le fait de savoir que Link avait une maman, de comprendre qu’il n’est pas un Kokiri mais bien un Hylien, du moins dans cet épisode mythique.

Du Link dans les autres jeux

Tellement cool qu’on l’invite partout…Le héros de la Légende la plus connue du jeu vidéo est l’invité de quelques autres épisodes Nintendo…

On peut le retrouver dans trois spin-off très particuliers sorti sur CD-i , « Link : the faces of Evil », « The Wand of Gamelon » et « Zelda’s Adventures, des épisodes qui restent très en marge et qui ne font pas vraiment l’unanimité auprès des fans. Ils ne sont en effet pas considérés comme des opus officiels. C’est aussi mon cas pour ne rien vous cacher 🙂

Le vrai rendez-vous de Link se passe en 1999 et notre guerrier à l’épée légendaire va pouvoir côtoyer ses meilleurs copains dans le très bon Super Smash Bros qui sort sur Nintendo 64. Il signe à nouveau pour Super Smash Bros Melee sur Game Cube et Super Smash bros brawl sur Wii en 2005 ou il fait encore la bagarre avec Mario et Sonic…entre autres.Super_Smash_bros-1

Et comme les jeux de baston le font plutôt bien rigoler on pourra le retrouver encore une fois sur la version spéciale Game Cube de Soul Calibur 2 où après avoir sauvé Hyrule de son trépas, il recherche soul Egde pour la détruire…Et oui on s’adapte !

Et Link fait aussi des apparitions plus discrètes mais très remarquées par les fans du personnage…Par exemple dans « Legend of the Seven stars » sur super Nintendo on peut apercevoir notre petit Hylien couché dans un lit ;  beaucoup de références au personnage également dans Animal Crossing  où un des personnages portent la tenue de Link…

Enfin, autre clin d’œil dans WOW où on peut jouer avec un personnage spécial dénommé Linken qui a bizarrement tout le background de Link.

Il y a un peu de Link dans un peu tous les jeux Nintendo finalement….

Des produits dérivés made in hyrule

Link a eu aussi son heure de gloire dans une série de dessins animés

Nous sommes en 1991 en France et le Super Mario Bros Show est diffusé sur Canal+. Dans cet animé, notre Link n’est pas présenté sous son meilleur jour étant donné qu’il passe son temps à vouloir pecho Zelda…zelda-link-to-the-past

Dans un style plus figé, on le retrouve sur papier glacé dans le Nintendo power magazine dans une bande dessinée de Shotaro Ishimori. Plusieurs mangas sortiront également aux éditions Soleil Mangas. Mais la fan que je suis préfère voir Link sur le dos d’Epona, arpentant les plaines d’Hyrule au son d’une musique que nous connaissons si bien…

Des récompenses de héros

À l’instar des grandes stars d’Hollywood notre Link international a reçu moult récompenses pour avoir détruit Ganondorf un bon nombre de fois…

En 1988 et 1989 il est élu meilleur personnage par les lecteurs de Nintendo power aux « Nintendo power awards » et se place sur la première et la troisième marche du même podium en tant que meilleur héros en 1993 et 1994. Si vous connaissez le célèbre Walk of Game, vous savez sûrement qu’il a récompensé Link en le décorant d’une étoile en 2005, sans parler des nombreux magazines qui le classent parmi les plus grands héros…

Les principaux épisodes de la saga Zelda

Grosse aventure pour Link qui brandit son épée et son bouclier depuis 1986 ! Revenons rapidement sur les épisodes de cette saga mythique et poétique, sortis sur consoles de salon.

En 1987 The Legend of Zelda debarque sur la Nes, c’est le début d’une grande histoire d’amour avec les joueurs avec une musique signée koji Kondo et qui deviendra un hymne aux jeux vidéo !

Un an après « The aventures of Link » sort et nous offre le désastreux spectacle d’un Hyrule en ruines, mais fort heureusement Link s’est déjà fait pas mal d’amis, notamment Impa la nourrice de Zelda, présente dès le premier épisode. Sa mission sera de sauver hyrule et le pire c’est qu’il ne sait pas encore que cette mission sera récurrente tout au long de sa vie…Ah le destin…

220px-Koji_kondo
Koji Kondo

« A Link to the Past » est peut-être l’épisode le plus aimé par les fans. Il sort en 1991 sur Super Nes et se vend à plus de 4 millions d’unités et reçoit des notes maximales dans la presse spécialisée.

C’est un des rares épisodes où l’ennemi de Link n’est pas directement Ganon mais un sorcier du nom d’Agahnim. Une version sortira en 2003 sur Game Boy Advance.

Même si je suis moins fan des épisodes sur portable j’en profite pour saluer également le passage remarqué de Link sur Gameboy avec l’incroyable Link’s Awakening qui pointe le bout de son nez en 1993.

Et là il se leva et il devint un dieu vivant !!! Miyamoto nous livre le meilleur jeu de tous les temps avec Ocarina of Time. La Nintendo 64 est l’hôte de ce jeu d’anthologie qui sort en Décembre 1998.

Rendons donc hommage au génie du grand Miyamoto qui donne à ce personnage une envergure démesurée en créant un univers extraordinaire autour de lui ! Rappelons juste pour le plaisir que ce bijou vidéoludique est entré dans le Guinness des records avec ses 6 millions d’exemplaires vendus dans le monde en 8 semaines…Et on s’étonne qu’il soit un héros 😉

Une version collector sortira sur GameCube en 2002.

L’épisode suivant sort en 2000 et s’appelle « Majora’s Mask ». Plus mystique que son prédécesseur, il utilise encore une fois les codes des couloirs du temps sauf que Link doit se débrouiller à sauver le monde de Termina en 3 jours…En effet, la lune menace de s’ecraser sur cette terre. Cette fois-ci il devra se servir du pouvoir de plusieurs masques pour mener sa quête à terme…D’où le nom…

Le jeu bénéficiera lui aussi d’une réédition sur Game Cube en 2003.

« The Wind Waker » pointe le bout de son nez en 2003 sur la console cubique et marque la différence avec ses graphismes en cel-shading. Notre petit guerrier aura donc l’apparence d’un dessin animé plutôt mignon, qui évoluera dans un environnement essentiellement fait d’îles. Il devra se servir de la force du vent grâce à une baguette…Un volet très mélodieux dans tous les sens du terme.

Wind Waker, un épisode frais !
Wind Waker, un épisode frais !

Miyamoto décide alors de revenir à la source et nous offre un « Twilight Princess » dans un style à la Ocarina of Time beaucoup plus « réaliste ». Le jeu sort sur Gamecube en 2006 et on rencontre Link dans la peau d’un fermier. La grande différence est qu’il peut se transformer en loup ce qui me fait beaucoup penser au jeu  Okami sorti en 2008 sur Wii et PS 2 et où le protagoniste est une déesse incarnée dans  un magnifique loup blanc…Link, aidé par Midona, une petite créature pleine d’arrogance, devra ramener le monde à la lumière…

Dernier Opus de la série, Skyward sword sort sur Wii en Novembre 2011. Nous retrouvons Link dans la cité de Celesbourg et cette fois il devra sauver le monde à dos de  son celestrier couleur vermeille…Une fois de plus Zelda se fait enlever (ça devient une manie ) et le roi de Celesbourg qui n’est autre que le père de cette dernière demande à Link de partir à sa recherche…Cet opus n’est pas mon préféré mais on peut saluer une très belle réalisation. En attendant le prochain Zelda qui s’annonce grandiose ( sur NX ?) on peut toujours se replonger dans les premiers épisodes de cette saga légendaire…

Pour conclure

25 ans après le début de la série, Legend of Zelda reste une des plus belles sagas de l’histoire vidéoludique. Link aura su émerveiller, émouvoir, intriguer par son côté enfantin,, sa naïveté et son courage. Les joueurs du monde entier ont pu s’identifier à ce jeune garçon aux grands yeux et peu bavard qui leur a fait vivre des aventures dignes des plus grandes épopée.

Link n’est pas seulement le héros du temps, c’est le héros de toute une génération !

PRESS PLAY !

carole

Admin

11 pensées sur “DOSSIER : Link, mon Héros !

  • 9 mai 2012 à 0 h 27 min
    Permalink

    Merci beaucoup pour cette ballade en Hyrule! 😀

    J’ai vraiment apprécié la lecture, mais je vais me permettre juste un tout petit bémol: tu ne parles pas des épisodes portables (Link’s Awakening sur Game Boy et Phantom Hourglass sur DS pour ne citer que ceux qui m’ont le plus marqué). Ce sont de vraies petites pépites, bien qu’ils soient un peu en marge des épisodes console, il est vrai.

    Zelda 3 et Link’s Awakening font partie des rares jeux que je peux refaire encore et encore sans me lasser; magique!

    Je ne devrais pas l’avouer, mais je n’ai joué à aucun épisode 3D de Zelda… J’ai honte! :-s

    Répondre
    • 9 mai 2012 à 1 h 39 min
      Permalink

      Merci 😉

      En ce qui concerne les épisodes sur portables, je n’en parle pas de manière volontaire c’est vraiment un zoom sur le personnage et pas sur la série, voilà pourquoi je précise dès le debut du paragraphe que je fais juste un bref retour sur les épisodes sur consoles de salon.

      Mais je te promet bientôt un dossier très complet sur la Saga Zelda c’est juste incontournable 😉

      Répondre
      • 9 mai 2012 à 10 h 33 min
        Permalink

        Oui, je me doutais bien que « l’omission » des épisodes portables était volontaire, j’aurais vachement plus râler que ça sinon… :p

        Répondre
    • 5 septembre 2012 à 7 h 50 min
      Permalink

      J’espère que tu blagues, ils sont horribles les épisodes portables….

      Répondre
    • 28 mai 2013 à 1 h 12 min
      Permalink

      À noter que les épisodes CDI n’apparaissent pas dans la chronologie officielle . Il y a trois timeline alternatives qui découlent toutes de OOT , les épisodes CDI ne figurent donc à aucun endroit …. Ils resteront hélas dans les mémoires tant ils étaient mauvais ….

      Répondre
  • 9 mai 2012 à 19 h 56 min
    Permalink

    Hey listen !

    Super cet article sur LE héros du jeu vidéo !
    Link est tellement cool qu’il peut se permettre de ne pas parler, de porter une jupette verte, être gaucher et même de pas pécho la princesse !

    Tout as fait d’accord sur Ocarina of time, c’est le plus meilleur ! Un de mes premiers jeu, découvert par hasard. Ma madeleine de Proust de geek.

    Si vous voulez voir le triple viol de la licence par Philips (et oui 3 jeux CD-I), faites donc un détour par le grenier : http://www.joueurdugrenier.fr/link-face-of-evil-2/

    En plus, je suis tellement cool comme Link que voici la chronologie officielle de la série rien que pour vous (d’après Hyrule Historia, édité par Nintendo) : http://img703.imageshack.us/img703/219/zeldatimeline.jpg

    Et comme dirais Link : « AYAAA HAAAA »

    Répondre
  • 28 mai 2013 à 0 h 37 min
    Permalink

    Bonsoir Carole,

    Tout d’abord bravo pour ton site et ta passion, cela se ressens lors de tes articles, on voit que tu es une vraie gameuse dans l’âme, j’ai adoré ton article sur Link, mon héros !

    Etant moi même une grand fan de Link et de l’univers de Zelda je me suis lancé il y a peu avec des amis dans le podcast amateur et après la saga Luigi’s Mansion on vient d’attaquer la saga Zelda.

    Après deux épisodes ou l’on a traiter des opus Nes et de A Link to the Past, le chef d’oeuvre on arrive bientôt à Ocarina of Time sur N64 et j’aimerai savoir si tu serai partante pour y participer avec nous, je sais que tu est très surbookée mais si jamais tu était intéressée je sera ravi de t’avoir avec nous pour l’épisode traitant de ce jeu.

    Voici le lien ou je classe mes podcast sur ma page dailymotion : http://www.dailymotion.com/playlist/x2ku5g_Asajapan_les-podcasts/1#video=x101b64

    Bon tu viens déjà de me répondre sur twitter mais voilà tu as le descriptif maintenant.

    Bonne soirée.

    Arnaud.

    Répondre
  • 22 février 2016 à 12 h 41 min
    Permalink

    Ocarina le meilleur. Même si j ai commencé avec link to the past, (et j’adore), aucun ne rivalise avec L’Ocarina du temps

    Répondre
  • 22 février 2016 à 13 h 21 min
    Permalink

    Bon article, Juste une correction après avoir repris ocarina of time sur 3Ds ( il y a deux jours), ce n’est pas zelda qui donne l’ocarina, mais bien une petite fille du village de l’arbre Mojo. Zelda lui apprend la berceuse…

    Répondre
    • 22 février 2016 à 15 h 43 min
      Permalink

      Coucou @Xam et merci pour ton commentaire ! Saria lui donne l’ocarina des fées oui mais Zelda lui offre l’ocarina du temps 😉 Et ce n’est pas Zelda qui lui apprend la berceuse mais Impa, la nourrice de Zelda. Des bisous !

      Répondre
      • 22 février 2016 à 16 h 19 min
        Permalink

        Effectivement, merci pour les reprécisions 😀 bises

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »