Metal Gear Solid V : Ground Zeroes : mes impressions

A la question «  je vous ai fait attendre ? » de Snake dans la vidéo que nous avions pu découvrir il y a quelques temps, j’avais bien envie de répondre « Oui, tellement ! » Après une attente de 6 ans pleine de rebondissements Ground Zeroes débarque enfin, et ce prologue à The Phantom Pain ne décevra pas les fans de la saga. En effet, Kojima nous offre là un épisode court mais brillant et intense aux côtés d’un Snake qui n’a pas perdu la main, bien au contraire…

MGS-GZ_PS3_packshot_RGB_PEGi_Crop

Le moment de faire le point

Ground Zeroes se déroule après l’épisode Peace Walker, plus exactement en 1975 et si vous n’avez pas eu l’occasion de faire les épisodes précédents pas de panique ! Vous pourrez en apprendre plus sur l’histoire de Snake et des protagonistes de cet épisode, directement via le menu. En effet, un mode « histoire » vous propose 11 pages qui vous racontent le déroulement des événements avant que Snake ne débarque au camp Omega, dans lequel il devra s’infiltrer afin de sauver Chico et Paz, qui y sont retenus prisonniers…Cette dernière aurait en sa possession une cassette audio sur laquelle on entend une voix que Snake connaît bien…Celle de The boss ! Ceux qui ont fait l’épisode 3 savent bien que The boss a été éliminé par notre héros…Un mystère total plane donc sur cette nouvelle aventure et c’est ici que commence notre mission !metal-gear-solid-ground-zeroes-playstation-3-ps3-1364460557-008

Avant cela, une cinématique qui interpelle, nous offre la vision d’un camp de prisonniers dans lequel Chico est enfermé. Cette séquence s’accompagne superbement de la voix de Joan Baez et ce moment,  fidèle à ce qu’on connaît de Kojima, nous propose une introduction très forte.

Nous voici donc aux abords du camp Omega, par une nuit pluvieuse. La première claque est visuelle bien sûr. Qu’est-ce que c’est beau ! Les détails de l’environnement sont soignés, les jeux d’ombres et de lumières sont bluffants, les textures d’une finesse exquise, le visage de Snake, étonnant de réalisme…On vibre dès les premiers instants et on reconnait, admiratif, le talent et le génie de Kojima.

Un Snake toujours au top !

Snake a peut-être vieillit mais son sens de l’aventure et sa condition physique ont l’air d’avoir pris 10 ans de moins. En effet, le roi de l’infiltration est plus agile et plus rapide qu’avant. En dehors du CQC, Snake peut désormais sprinter et bien sûr toujours ramper mais aussi se déplacer accroupi, faire des roulades, plonger à la Tom Price, porter des corps, tirer à l’épaule ou en vue subjective tout cela avec une souplesse et une élégance inédite et tellement agréable manette en mains ! Il peut également se servir de ses jumelles qui lui permettent de zoomer sur les ennemis et de les marquer automatiquement tout comme son collègue Sam fisher… Alors évidemment, on peut y aller comme un bourrin et dégommer tout le monde, mais les puristes préféreront la méthode douce, en arrivant discrètement par derrière et en se laissant le choix d’endormi, de tuer ou d’interroger l’ennemi…metal-gear-solid-5-ground-zeroes-7-525x295

On peut également maintenir un adversaire devant soi à la manière d’un bouclier, pour avancer en tirant sur tout ce qui bouge, ou encore le menacer et le forcer à se coucher à terre…Bref, ce choix de méthode à la Splinter Cell est vraiment jouissif ! A chacun sa manière de jouer ! Cela dit, je conseille la manière discrète, celle qui vous récompensera le plus, et surtout qui vous permettra de récolter des informations auprès de certains Soldats.

Les points d’interrogations sur votre carte, indique la position ce ceux qui pourraient vous donner des indices sur des détails importants. N’hésitez donc pas à faire des investigations poussées car de nombreux objets ainsi que des armes sont disséminés un peu partout… A ce propos, plus de radar pour vous diriger, n’hésitez donc pas à vous servir de la technologie dont Snake dispose, à savoir lunettes de vision nocturne et iDroid qui vous permet d’accéder a votre carte et de rapatrier votre hélico à n’importe quel moment lors de votre mission. Vous pourrez également écouter quelques cassettes audio grâce à votre Walkman dernier cri…Ces cassettes vous permettront de vous immerger encore plus dans le jeu et d’en apprendre plus sur l’histoire…

En termes d’arsenal, nous disposons d’un large choix puisqu’on pourra récupérer un bon nombre d’armes différentes sur nos ennemis, ainsi que des munitions. Vous aurez donc la possibilité d’utiliser des fusils, des mitraillettes, des armes de poing sans parler bien sûr de votre pistolet tranquillisant, pratique quand on veut faire une approche en pantoufles…metal-gear-solid-5-ground-zeroes-playstation-3-ps3-1383576062-019

Si toutefois vous vous faites repérer, pas de problème : il suffira d’appuyer sur L2 pour déclencher une sorte de bullet time qui vous permettra de réagir avant votre ennemi et de le dégommer vite fait bien fait. Quoi qu’il en soit, il faudra se montrer prudent : la difficulté du jeu n’est pas la même que celle des épisodes précédents et l’IA est extrêmement bien calibrée et quand un des gardes vous repère, c’est tous ses potes qui débarquent et qui ne vous lâchent pas d’une semelle !

A noter qu’on pourra également se déplacer en utilisant des véhicules et notamment des camions jeep ou encore des tanks ce qui permettra de mener une exploration plus rapide mais toutefois moins discrète hein 😉

Et pour couronner le tout, sachez que 5 missions annexes seront disponibles, histoire de prolonger le plaisir qui peut aller de 2 heures à 5 bonnes heures si vous prenez votre temps 😉

En bref, Ground Zeroes est à la hauteur du génie de Monsieur Kojima, qui nous fait une belle démonstration de son savoir-faire. Maniant les codes du cinéma à la perfection, il les mélange une fois de plus avec un goût très sûr à ceux du jeu vidéo. Snake est de retour et il y a fort à parier de The Phantom Pain, en fera pleurer (de joie) plus d’un…

carole

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »