Quand les Gremlins piquent ton joystick !

Et si je vous emmenais, le temps d’un article, dans la ville de Kingstown falls, plus précisément dans le quartier de Chinatown au fond d’une ruelle sombre…

Nous entrerions dans une boutique discrète à l’allure plus que mystérieuse. Au milieu de ce bazar ésotérique, nous y rencontrerions un vieillard, Monsieur Wing le propriétaire des lieux qui ressemble étrangement au père Fouras…

Et puis tout à coup cette mélodie… Nous chercherions ensemble sa provenance et là, nous découvririons cet adorable Mogwai qui fait très certainement partie des êtres les plus attendrissants du panthéon du cinéma.

Adorable Gizmo...
Adorable Gizmo…

Vous l’avez compris, nous voici projetés dans l’univers déjanté des Gremlins, ces charmantes créatures qui nous ont sûrement fait plus rire que trembler et qui ont marqué nos âmes d’enfants…

Nous sommes en 1962 et Joe Dante travaille sur la revue « Castle of Frankenstein ».

Féru de films d’horreur et de bandes dessinées il est surtout fan de Carl Barks qui n’est autre que le papa du canard le plus avare du monde, je parle bien sur du célèbre Picsou.

Il s’inspirera beaucoup de cet illustre dessinateur mort en 2000, à l’age de 99 ans !

Remercions cet honorable monsieur qui aura peut-être contribué au côté fun et timbré des bestioles de Dante…

Car il ne faut pas oublier que « Gremlins » devait être à la base, un film d’épouvante avec des petits monstres beaucoup moins marrants que ceux que nous affectionnons tant aujourd’hui.

Dès 1974, Joe Dante commence sa carrière dans le cinéma mais ce n’est que 10 ans plus tard qu’il travaillera sur Gremlins, un projet que lui propose un certain Steven Spielberg… Petite anecdote : saviez-vous que ce dernier fait une discrète apparition dans le film ? Nous y reviendrons plus tard…

Dès sa sortie, le film fait fureur et les petites créatures fans de Blanche-neige (tout comme Dante d’ailleurs) deviendront un véritable phénomène de société…Assez pour intéresser des développeurs de jeux vidéo, comme Atari (Nolan si tu nous lis…)

Des Gremlins dans mon ordi

Nous voici donc en 1984 et les Gremlins débarquent sur Atari 2600. Le gameplay de ce premier essai reste assez primitif, mais l’idée colle parfaitement à l’univers : il s’agit de choper des Mogwais qui sautent des toits pour les empêcher de bouffer du burger…Les ennemis arrivent donc du haut de l’écran et notre personnage, Billy doit les intercepter…

Au plan suivant il faudra donc se débarrasser des petits malins qui ont réussi à manger…Miam miam.

Un autre jeu Gremlins sortira sur l’Atari 5200 mais peu de joueurs français pourront s’y essayer vu que la console ne franchira pas les frontières européennes étant donné son bide sur le continent américain…Dans cet épisode un chouïa plus travaillé on passe en vue de haut sur des pièces fermées, un peu à la Zelda. Armé d’une épée notre personnage doit attraper une ribambelle de Mogwais et éliminer les Gremlins qui lui tournent autour.

Nous voici devant un Gameplay bien plus complexe puisque le joueur doit empêcher les Mogwais de tomber sur les morceaux de poulet ou les flaques d’eau qui jonchent le sol ; dans le cas contraire les gentils bébés font comme au cinéma, c’est-à-dire qu’ils se transforment en vilains Gremlins qu’il faudra alors doublement détruire puisqu’ils se reproduisent eux aussi au contact de l’eau…Un soft plus fun et plus attractif que celui de l’Atari 2600.

L’année suivante, « Gremlins The Adventures » se pointe sur Commodores 64 et Amstrad CPC.

gremlins1
Un gameplay…Heu, pas de gameplay 🙂

Beaucoup moins sympathique du point de vue du Gameplay puisque le jeu nous propose d’évoluer dans certaines scènes du film en nous soumettant plusieurs possibilités via un menu textuel : le joueur tapera ses choix directement sur son clavier afin de progresser dans l’aventure selon ses propres décisions…Bof.

Un Mogwai estampillé Nintendo !

Ce n’est que cinq ans plus tard que « Gremlins » arrivera sur la NES et connaîtra le succès qu’il mérite. Gremlins 2 « The News Batch » reste un des meilleurs jeux de l’époque en termes de graphismes. Décors soignés, gameplay dynamique, musiques entraînantes et univers copié collé au film…

Perfect !

gremlins-2-the-new-batch-nes-1313078149-019L’histoire nous propulse directement dans les locaux de la société ou travaille Billy et Gizmo doit évoluer à travers les attaques de Gremlins et de tomates géantes sans oublier les éternelles chauves-souris qui sont décidément très à la mode à l’époque… ( Voir article « Castle of illusion« )

Nous sommes en vue de haut avec un scrolling vertical ce qui rend la progression plus tendue que sur un jeu de plates-formes classique…Mais le jeu en vaut la chandelle !

Au niveau des armes notre petit Mogwai a tout un arsenal d’objets à sa disposition à savoir des tomates, des allumettes et des trombones dont il se sert comme d’un arc pour lancer des flèches enflammées…Même si on est encore loin de la mallette de Léon Kennedy c’est déjà un bien bel équipement pour un jeu Nes. Je rappelle pour ceux qui se disent « mouais » qu’à la base, Mario n’avait que de boules de feu…Et encore pas toujours 😀

Chaque level possède une boutique où nous retrouvons ce bon vieux Monsieur Wing (ou père Fouras) qui nous propose d’améliorer nos armes ou d’acheter des items à raison d’un achat par niveau. Et oui, la vie est dure dans les jeux vidéo des années 80 ! Mais il reste un de mes plus beaux souvenirs sur Nes 🙂

Gremlins 2 sort simultanément sur l’Amiga 5OO. Cette fois c’est Billy le héros du jeu et il doit  débarrasser la ville des troupes de Gremlins qui envahissent les lieux.
Ce jeu de plates-formes aux graphismes colorés nous propose pas mal d’armes pour combattre des Gremlins bien énervés puisqu’on pourra croiser des bestioles en skate, en roquettes ou encore en jetpacks, sans parler du Gremlins fou qui attaque le joueur en faisant des roulades improbables…Même le Gremlins transsexuel est de la partie !

Dans cet univers au gameplay « Arcade » le joueur dispose de pas mal d’objets encore une fois : lampe torche, tomates, téléphones et, détail marrant, des pains de savon… À noter que des Mogwais font quelques apparitions en parachute pour tirer des flèches enflammées sur les ennemis.

Un épisode qui sort de l’ordinaire et qui aura marqué pas mal de joueurs.

Gizmo en portable…

1992. Je vous rappelle que nous sommes tous accrochés à nos Game boy de la même manière que sur nos téléphones aujourd’hui…Alors quand Gizmo fait son entrée sur la plus grande des petites consoles c’est l’euphorie générale. Gremlins 2 « The new Batch » se paye à nouveau une console Nintendo juste pour le fun. Et du fun il y en a ! Nous sommes sur un jeu de plates-formes classique où nous incarnons une fois de plus le petit héros qui chantonne…gremlins-2-gameboy-g-boy-005

On oublie vite qu’on est sur la Gameboy grâce à des graphismes à la hauteur et un gameplay fluide et dynamique. Ici aussi Gizmo a de quoi se défendre. Baguette, notes de musique à lancer, boîtes avec gants de boxe à ressort qu’on trouve toutes les 30 secondes sur notre chemin sans compter les cartons dans lesquels bébé peut se cacher pour avancer sans attirer l’attention…(Snake ?)

Petit plus dans cet épisode, les niveaux bonus où Guigui doit jouer à Rocky en tapant dans un punching-ball le plus de fois possible dans le temps imparti. Ceci pour gagner des vies supplémentaires. En bref, un très bel opus dont je garde un souvenir pétillant.

 

 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=UU9j3–eYsk

Et pourquoi pas en couleurs ?

Il faudra attendre plus de dix ans pour retrouver les Gremlins sur nos consoles. En 2001, Light And Shadows production nous offre le pimpant Gremlins Unleashed sur Gameboy color.

Encore un très bon jeu de plates-formes tout en couleurs et très beau graphiquement (on croirait presque reconnaître la patte Disney tant le jeu est soigné en termes d’animation !). On a cette fois le choix d’incarner soit Gizmo soit Stripe, le chef des méchants.

Le joueur peut sauter dans tous les sens, s’agripper aux rideaux, grimper sur les meubles, tout ça dans un environnement riche et lumineux.

Encore un très beau volet pour « Gremlins ».

L’année suivante c’est la Game boy Advance qui prend le relais avec Gremlins « Stripe versus Gizmo ». Dans cet opus nous avons encore le choix entre Stripe et Gizmo. Noël approche et Gizmo tente de remplacer les horribles cadeaux de Stripe par les siens beaucoup plus sympas et inversement pour Stripe qui tentera de l’en empêcher….

Ce dernier récoltera des gâteaux pour attaquer Gizmo tandis que celui-ci devra se servir de la lumière via une lampe torche pour tenter d’éliminer son ennemi.

grsgga005Le Gameplay est pratiquement similaire au précèdent épisode et le jeu offre un (court) moment de fun fort appréciable.

Notons qu’un épisode baptisé « Gremlins Revenge » devait sortir en 2003 sur PS2 mais le projet fut annulé sans raison apparente. Avortement regrettable quand on voit les images qui nous faisaient de belles promesses…

 

 

Gremlins 2012 ?

Si phénoménal notre Mogwai, qu’il arrive à s’incruster sur les consoles plus actuelles !

En effet, fin 2011 le héros de Gremlins arrive sur la Wii et sur la DS. Malheureusement l’Europe est encore sur la touche en ce qui concerne ce dernier épisode puisqu’aucune sortie n’est prévue à ce jour sur notre continent…0000335532

Cela dit, pas vraiment de regrets au vu des images du jeu :  il s’agit d’une succession de mini-jeux entre Gizmo et quatre de ses copains. Toutefois, les fans de Mario Party et des Lapins crétins y trouveront sûrement leur compte.  À noter que si le jeu débarque chez nous, il sera téléchargeable sur Xbox live arcade et le Playstation store. Affaire à suivre…

 

Stage bonus

C’est le moment de revenir sur quelques anecdotes concernant l’univers des Gremlins.

Je citais plus haut une apparition de Monsieur Steven Spielberg dans le premier film Gremlins…

En effet, lorsque le père de Billy téléphone à sa femme alors qu’il est sur le salon des inventions, on peut aperçevoir une voiture à pédales qui passe rapidement au premier plan. Le conducteur de cette étrange machine n’est autre que Monsieur Spielberg en personne…La preuve en images 😉

http://www.youtube.com/watch?v=ZEdDtJNNtdw

Dans une autre scène du film, un des Gremlins pousse un chariot avec une peluche d’E.T…Un autre des petits monstres coupe les fils du téléphone en susurrant « Téléphone maison »…Encore de belles références au cinéaste.

Outre ces clins d’oeil, beaucoup d’autres scènes font référence à d’autres œuvres cinématographiques comme le moment totalement dingue ou les Gremlins regardent Blanche-neige et se mettent à accompagner les nains en chantant « Hey ho ».

On se souvient aussi du passage dans le bar ou la bande de bestioles nous offre un rapide aperçu de leur conception de la fête…Démonstration hilarante.

Si les deux films ont marqué toute une génération, les jeux vidéo qu’ils ont inspiré sont aussi devenus des classiques dans l’univers vidéoludique…Je pense plus particulièrement à l’épisode sur NES qui reste mon favori. Si Mario, Link ou Ecco demeurent les héros de référence sur nos consoles, Gizmo remporte la palme du meilleur copain de nos aventures de gamers. À faire ou à refaire 😉

carole

Admin

16 pensées sur “Quand les Gremlins piquent ton joystick !

  • 21 avril 2012 à 22 h 36 min
    Permalink

    Les jeux gremlins, je suis moyennement fan mais alors les films j’adore.
    J’avais vu le 2 au ciné, trop classe 😀

    Répondre
  • 21 avril 2012 à 23 h 12 min
    Permalink

    A l’instar de Loupign, les jeux ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable mais les films étaient vraiment géniaux !! Les scènes du bar et du ciné sont tordantes !!

    Répondre
  • 21 avril 2012 à 23 h 50 min
    Permalink

    Wow, article très complet et fouillé, il fait plaisir à lire, qui plus est pour un fan de l’univers.

    Il est clair que tu ne fais pas les choses à moitié et je suis résolument fan de ce blog, bravo 🙂

    Et je plussoie pour l’épisode sur NES proprement ancré dans ma mémoire de jeune gamer, de beaux souvenirs vidéoludique à la lecture de ce papier, merci 😉

    Répondre
  • 22 avril 2012 à 0 h 11 min
    Permalink

    C’est cool ce genre d’article. Ah. Non en fait. Ca rappelle que les années 80, c’était y’a 30 ans :'(

    Répondre
  • 22 avril 2012 à 0 h 21 min
    Permalink

    Eh bien, tu es folle de ces petites bébêtes poilus, on dirait !
    Très bon dossier comme toujours, bien complet et détaillé.

    … Na na nanana Na na nanana New York New Yorkkkkk … oups 🙂

    Répondre
  • 22 avril 2012 à 15 h 04 min
    Permalink

    Grande fan des Gremlins comme vous tous! Merci pour vos messages 😀

    Répondre
    • 22 avril 2012 à 22 h 54 min
      Permalink

      Salut,

      Encore bravo pour ton blog, tes tests rétro et tout ça !

      Fera-tu des flashbacks sur les jeux « retour vers le futur » ? ^^

      Longue vie à ton blog

      Répondre
  • 23 avril 2012 à 18 h 13 min
    Permalink

    je me souviens de l’episode sur game boy, je dois toujours l’avoir dans un vieux carton, faut que je retrouve ça

    Répondre
  • 24 avril 2012 à 11 h 33 min
    Permalink

    gremlins 2 sur nes ! Avec cette musique qui reste dans la crane toute la journée ! alala sa me manque tous sa !

    Merci pour se dossier !

    Répondre
  • 25 avril 2012 à 17 h 38 min
    Permalink

    C’est marrant j’avais eu le Gremlins 2 sur Amstrad, c’était vraiment cool. Je dois encore avoir la boite quelque part dans un carton 🙂

    Répondre
  • 27 mai 2012 à 12 h 11 min
    Permalink

    Great article. I’ve enjoyed this contribution. Its nice to see every questions answered in a blog post like this. I will add this post on my blog and link to it. Thanks for a clear informative post, I’ve learned a lot. I hope to see videos though as I can be A.D.D and reading articles is not my favorite thing to do online. So what I do sometimes is just print the whole thing and read offline.

    Répondre
  • 15 juillet 2012 à 21 h 43 min
    Permalink

    Spielberg aime bien les voitures, on le retrouve aussi dans « Retour vers le futur », au volant d’une jeep, à laquelle Marty s’accroche au début du film !

    Dans la scène que tu montres, il y a un autre caméo d’ailleurs, on y voit le robot de « Planète Interdite » !

    Qu’est-ce que j’aime ces films des années 80-90 ! C’était une époque bénie ! La franchise semble avoir été plutôt bien exploitée dans l’ensemble.

    Le jeu sur Atari 2600, faut quand même avoir de l’imagination, c’est vraiment très basique ! Dés le suivant, ça devient nettement mieux foutu ! Ca aurait été très bon sous forme de Game & Watch !

    J’ai surtout joué à celui sur GB, il était assez hardos de mémoire ! Faudrait vraiment que je me fasse celui sur NES, il a l’air vraiment top ! (je crois que je bavais un max dessus dans les magazines)

    Répondre
  • 9 septembre 2013 à 3 h 50 min
    Permalink

    Chapeau pour cet article / Voyage dans le temps . Moi qui ai grandi avec les films des années 80 , je dois admettre que je ne garde pas une affection particulière pour les Gremlins . Une chose que je ne m’explique pas même si j’ai vu les deux une bonne dizaine de fois chacun .

    Cela dit les adaptations des films en jeux n’étaient pas brillantes à l’époque , pas aidé par un jeu vidéo dans ses balbutiements . Il faut avouer que les Gremlins ( avec les tortues ninjas , véritable phénomène à l’époque ) sont les adaptations qui s’en sortent le mieux . Du moins l’épisode NES pour les petites bestioles .

    On oubliera pas ( et toi non plus Carole je n’en doute pas ) les Ghostbusters , qui eux aussi donneront naissance à quelques jeux mémorables … Ou pas …

    Répondre
  • 25 juillet 2015 à 17 h 30 min
    Permalink

    Hello,

    Dans l’épisode gameboy ce n’est pas une baguette mais un crayon que Gyzmo utilise.

    Répondre
  • 25 juillet 2015 à 22 h 22 min
    Permalink

    Le jeu Gremlins sur NES, avec mon frère, on a du le faire au moins une dizaine de fois, ne serait ce que pour le générique de fin…
    Un de mes jeux préférés sur la NES.
    Merci Carole pour cet article sympathique qui m’a replongé dans d’agréables souvenirs de gamer

    Répondre
  • 27 août 2015 à 21 h 52 min
    Permalink

    Juste énorme les gremlins !

    Par contre, en lisant l’article, je ne reviens pas sur un jeu que j’ai joué…

    C’était un ordinateur et les jeux fonctionnaient en mettant des disquettes (cette « console » à tenu une semaine, j’étais dégouté ! C’était un cadeau !)

    Il y avait les Gremlins, le jeu était en noir et blanc, il me semblait qu’il était orienté plate-forme mais rien à faire, je ne retrouve pas le nom du jeu !
    Dommage car j’aimerais trop y rejouer via émulateur pour retrouver cet émerveillement sur la console qu’on m’avait donnée à l’époque ! (Vers les années 1998 mais la console était antérieur).

    Si quelqu’un s’en souvient, je lance un appel à l’aide 🙂 !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »