Soldats Inconnus : une guerre qu’on ne doit pas oublier…

L’horreur de la Première Guerre mondiale. Rare de parler de cette période plutôt méconnue dans les jeux vidéo. A l’heure où beaucoup de développeurs et d’éditeurs surfent sur la vague zombie ou assassins, Ubisoft Montpellier nous offre une expérience qui flirte avec l’émotion. En effet, Soldats Inconnus vous propose de partir au front aux cotés de 4 personnages qui vont nous faire partager les moments les plus difficiles de leur vie à travers cette guerre. Un jeu qui lève le voile sur des détails parfois choquants, souvent touchants et qui permets aux joueurs d’en apprendre plus sur le quotidien des hommes et des femmes qui ont fait l’histoire…

soldats-inconnus-memoires-de-la-grande-guerre-playstation-4-ps4-00c

Une guerre, quatre destins.

Soldats Inconnus, c’est avant tout le destin croisé de plusieurs personnages. Nous voici dans la peau du premier, Karl, un allemand qui vit en France avec sa petite famille. Enlevé à cette dernière par la guerre, il se retrouve dans les rangs de l’armée allemande pour combattre contre la France. C’est également le cas de son beau-père, Emile qui est enrôlé par l’armée français. Au sein de celle-ci, il fera la rencontre de Freddie, un américain qui n’a d’autre but que de venger la mort de sa femme, tuée par la faute du Baron, le méchant du jeu…Enfin, Anna, une jeune infirmière Belge vous entrainera dans une aventure où il s’agira de porter secours à de nombreux personnages tout en progressant sous les feux dans le but de sauver son père, parti au combat. Ces protagonistes, dont les histoires sont différentes et pourtant similaires à bien des égards, vous invitent à traverser cette guerre et à vous imprégner d’elle, en vivant des moments incroyables : le cruel quotidien dans les camps de prisonniers, la vie dans les tranchées, les bombardements pendant lesquels tant d’amis, de pères et de fils perdirent la vie…
Un des personnages est secondé par Walt un chien secouriste de l’armée Allemande, qui sera un super binôme tout au long du jeu. En effet, il pourra enclencher des mécanismes, se faufiler dans des endroits inaccessibles pour ouvrir la voie à votre héros ou encore attirer l’attention des gardes afin de vous permettre de prendre ces derniers par surprise…Pas folle la bête 😉
Me voilà donc enrôlée pour partir au front ! C’est étrange. On n’y pense pas vraiment. Nous sommes une génération qui n’a pas connu la guerre. Chanceux que nous sommes. Mais certains de nos grands-parents et nos arrières grands-parents n’ont pas eu ce luxe. Vivre normalement…Et là, à travers un jeu, voilà que je prends pleinement conscience de l’horreur… Celui-ci est découpé en plusieurs chapitres, chacun précédé par une petite introduction racontée par un narrateur dont la voix ne vous sera pas inconnue… Ainsi, chaque partie de l’histoire vous entraine dans les grands moments du conflit, dans des lieux et des moments différents.
Au fil de ma progression, j’apprends énormément sur l’histoire de la guerre, grâce à des documents, des photos et des objets que je ramasse en chemin et auxquels je peux accéder via un menu d’inventaire. Pendant que je parcours les documents relatant les faits historiques, une mélodie jouée au piano accompagne ma lecture, la rendant plus immersive, plus douce, plus triste…Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre_20140620232357

Conçu en partenariat avec le documentaire Apocalypse Première Guerre, le jeu est un véritable cours d’histoire et l’immersion est totale. Vivre des faits historiques rend l’expérience encore plus riche et on s’attache d’autant plus aux personnages qu’on incarne quand on se dit que ce qui est un jeu vidéo aujourd’hui était leur quotidien, un quotidien bien réel il y a 100 ans…
D’ailleurs, le jeu ne fait pas l’impasse sur les explosions des corps, le sang qui jaillit et les pauvres soldats sans vie qui jonchent les champs de bataille. J’écoute avec émotion un de mes personnages lire une lettre qu’il va envoyer à sa fille, je lis avec la boule au ventre l’histoire des gueules cassées, ces survivants de la guerre, lourdement blessés, qui porteront les marques du conflit sur leurs visages déformés jusqu’à leur dernier souffle…Oui, c’est la guerre.

Aux armes !

En termes de gameplay, soldats Inconnus propose des mécaniques assez simples qui se rapproche énormément du point’n’click : des pictogrammes indique les boutons sur lesquels appuyer pour effectuer diverses actions comme, ramasser des objets ou ouvrir des placards, lancer des grenades, tirer, soigner. Idem en ce qui concerne la manière de diriger Walt qui comme je le soulignais plus haut peut faire certaines choses comme activer des leviers pour aider son maître. Dans le cas d’Anna, il faut parfois réanimer certains personnages et réussir à appuyer sur les boutons au bon moment sur une courbe représentant le rythme cardiaque des blessés.
Construit sur un schéma qui se répète assez souvent sans pour autant rendre la progression redondante, le jeu se découpe en plusieurs passages au cœur de zones bien définies dans lesquelles il faudra résoudre des énigmes relativement simples pour avancer. Par exemple, il faudra secourir un certain nombre de personnages dans une zone pour que ces derniers puissent vous aider à pousser un obstacle et libérer le chemin. D’autres fois, il faut résoudre des puzzles toujours pas bien compliqué où encore débloquer certains mécanismes pour tout simplement permettre à un geôlier de se doucher…
Un univers artistique surprenant.prog695888
Soldats Inconnus n’est certes pas le plus beau des jeux auxquels j’ai pu jouer, mais il offre un tableau au charme fou et comparable à nul autre. Les graphismes, pareils à ceux d’un dessin animé vous immerge dans un univers adorable aux décors riches et aux environnements soignés et variés.
Les voix, presque imperceptibles des protagonistes, ajoutent un cachet très particulier à l’expérience. La guerre y est racontée avec élégance et retenue, avec une pointe d’humour pour ne pas oublier que nous sommes en train de « jouer ». L’aventure est belle, douce, triste et amusante à la fois. Et si on ajoute à tout ça une bande-son douce touchante, on ne peut que tomber amoureux de cette perle vidéoludique, petite fenêtre sur le quotidien d’une guerre dont on apprend ou réapprend les événements à travers les vies détruites où ébranlées de personnages ultra attachants…
Belle histoire soldats !

Soldats Inconnus (note de test)

carole

Admin

Une pensée sur “Soldats Inconnus : une guerre qu’on ne doit pas oublier…

  • 19 août 2014 à 23 h 30 min
    Permalink

    Ce jeu ne me disait aux premiers abords,mais plus j’en vois et j’en lis,plus je me dis que ce serait peut être dommage de passer à côté.Merci pour le test.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »