[TEST+REPLAY] inFAMOUS : Second Son : des super-pouvoirs entre les mains !

Si vous rêvez de sortir de votre quotidien, de changer la face de l’humanité, de sauver des vies ou encore tout simplement d’avoir des super-pouvoirs pour faire tout ce qui vous chante, sachez qu’il y a deux solutions : vous pouvez éventuellement arrêter de rêver… Ou bien, jouer à inFamous : Second son. Et je me doute que cette seconde option vous charmera plus que la première…En effet, Le dernier bébé de Sucker Punch vous propose d’incarner Delsin, un jeune-homme qui va se retrouver malgré lui dans la peau d’une sorte de Superman…Si je devais décrire le jeu en un mot, je n’hésiterais pas une seule seconde : Jouissif ! Cette petite bombe vidéoludique enflamme littéralement la PS4 et vous offre une expérience inédite et très rock’n’roll, dans laquelle vous pourrez jouer à Dieu…Et c’est quand même plutôt cool 😉

Infamous-Second-Son-Walkthrough

Héros malgré lui !

Et vous voici dans la peau de Deslin, un amérindien au tempérament de feu, qui passe son temps à décorer les murs de la ville avec des graffs…La première chose qui me vient à l’esprit dans les premières minutes de jeu c’est « Waouh, c’est beau ! ». Et oui, c’est la claque next-gen. Mais nous y reviendrons plus tard. Concentrons-nous sur le destin hors du commun de notre protagoniste à la langue bien pendue. Un soir, après avoir assisté à un accident de la route, Deslin croise un prisonnier qui est aussi un «Porteur » appelé plus communément Bio-terroristes par la DUT, une unité mise en place pour lutter contre ces derniers et dirigée par Augustine Brooke, une femme sans cœur, elle-même porteuse et capable de transformer les gens en pierre…inFAMOUS_Second_Son-Delsin_Reggie-inside_359_1395232547

Ce dernier, doté de pouvoirs incroyables  va  « contaminer »  notre beau gosse…C’est ainsi que Deslin va se retrouver avec de la cendre qui sort de ses mains…Compliqué au début. Mais il va vite trouver ça très cool. Beaucoup plus que son frère, Reggie, accessoirement shérif de la ville et qui lutte justement contre les bio-terroristes, même s’il ne semble pas adhérer aux méthodes peu orthodoxes d’Augustine…Il faut dire que cette dernière fait régner la terreur car elle n’hésite pas à s’en prendre aux innocents pour arriver à ses fins et coincer les porteurs, considérés comme des monstres par la société. Un scénario qui tient la route et donne envie d’aller plus loin ! Nous voici donc, épaulé par Reggie, sur la route de Seattle pour retrouver cette grognasse et lui donner une bonne leçon.

Des pouvoirs cosmiques !

Vous pouvez donc maîtriser le pouvoir de la fumée dès le début du jeu mais ce n’est pas le seul pouvoir que Deslin aura à sa disposition. Effectivement, il rencontrera d’autres porteurs qui lui permettront de voler leurs pouvoirs et il pourra par la suite utiliser la magie des néons et celle de la vidéo…Pour ça, il suffira de drainer les énergies de votre environnement. Pour la cendre par exemple, il suffira d’absorber la fumée cendreuse qui sort des cheminées ou encore de faire exploser des véhicules qui deviendront alors des sources de réapprovisionnement. En ce qui concerne les néons, il suffira tout simplement de s’approcher des enseignes lumineuses de la ville pour récolter leur énergie… Petit détail sympa, quand vous récupérez les pouvoirs d’un porteur, vous assistez à un petit flashback faisant défiler quelques images de la vie de ce dernier, histoire de s’immerger dans son passé et dans l’histoire…Quoi qu’il en soit, vous pourrez envoyer des boules de feu, passer à travers des grillages, planer, vous propulser en l’air, utiliser les conduits d’aération pour vous déplacer plus rapidement, vous transformer en missile vivant, courir sur les mûrs à la vitesse de la lumière et utiliser un sabre laser façon Star Wars…C’est un véritable moment de liberté et de plaisir ! A savoir que pour passer d’un pouvoir à l’autre, pas de menu, il suffit de drainer l’énergie du pouvoir que vous souhaitez utiliser sachant d’ailleurs que les endroits où vous pouvez faire le plein sont indiqués sur votre carte 😉 Pratique.inFAMOUS_Second_Son-Bright_Lights_86_1395232546

Bien sûr, tous ces incroyables pouvoirs peuvent être améliorés via un arbre de compétences assez dense qu’il faudra faire évoluer en effectuant des actions bonnes ou mauvaises…En effet, vous pouvez choisir d’attirer Deslin sur le droit chemin et d’aider les innocents ou au contraire, de mal vous comporter et de vous servir de vos pouvoirs pour passer du côté obscur…Même quand vous ferez un simple graff, la question du bien ou du mal se posera.

Et comme on le dit souvent, tout a un rapport avec votre karma. Et c’est la même limonade pour Delsin qui débloquera des compétences différentes suivant l’orientation de ses actions. Un karma maléfique vous offrira plus de puissance tandis qu’un bon karma vous permettra d’effectuer des attaques moins bourrines et non létales mais aussi de vous soigner plus facilement par exemple…

Bref, tout est une question de choix…et de morale 😉

Enfin sachez que si vous souhaitez envisager les choses de manière plus brutale, le pouvoir de la fumée reste le plus adapté 😉

Electrique et fantastique !

Je le soulignais plus haut, inFamous est graphiquement magnifique. On frôle la perfection. Les détails sont soignés, les décors d’une richesse subtile, les textures d’une finesse savoureuse, les jeux de lumière bluffants…Bref, c’est un bonheur pour les yeux. Et quand Delsin se sert de ses pouvoirs on a une très belle démonstration du travail des développeurs : c’est propre, c’est net et les effets sont saisissants ! Et pendant les phases de nuit, ça électrise carrément la rétine ! Oui oui c’est bien le mot qui décrit le mieux les sensations visuelles du jeu : électrique !inFAMOUS_Second_Son-Seattle_Leap_79_1395232549

En termes de jouabilité, je le disais aussi, c’est jouissif ! Dynamique, nerveux, aérien et intuitif on a presque l’impression d’être nous-même possesseur de super-pouvoirs !

Après, même si c’est galvanisant de courir, sauter et voler dans un décor de rêve, le scénario n’offre pas une vraie diversité dans les missions et le côté répétitif pourra peut-être vous saouler au bout que 3 ou 4h de jeu mais c’est bien le seul point négatif de cette aventure vitaminée. A ce propos, sachez que la durée de vie est d’environ 15h. Pas très long mais avec le patch (disponible) qui propose 19 missions supplémentaires et donc environ 5h de jeu on peut se dire qu’il y a de quoi faire hein ! 🙂

En bref, inFAMOUS Second Son va vous retourner la tête ! Sautez, volez, jouez avec des pouvoirs phénoménaux et sauvez le monde si ça vous chante ! Ce jeu est une véritable bouffée d’oxygène qui vous offrira une expérience surdosée en adrénaline dans laquelle l’art se mêle subtilement à la brutalité…Étrange et enivrant mélange. Sans oublier une bande originale très métalleuse, collant parfaitement à cet univers survolté. Du kif en barre !inFAMOUS Second SonEt je vous propose d’ailleurs de découvrir le Replay du jeu sur Gameblog, pour apprécier le gameplay en vidéo en compagnie de l’ami Mimic 😉

 

carole

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »