The Legend Of Zelda : A Link Between Worlds : l’aventure fantastique !

Il y a des jeux qui marquent à vie. Des sagas atemporelles et mythiques. Et la saga Zelda en fait inéluctablement partie. En ce qui me concerne, Ocarina of time reste l’épisode number one. Mais il est évident que Zelda III : A Link to the Past reste lui aussi un des meilleurs opus. Pour ne pas dire un des meilleurs jeux du monde. Cet épisode de la Super Nes aura marqué mon cœur et lorsque sa suite fut annoncée sur 3DS, tous les fans de cette perle vidéoludique se mirent à rêver. Enfin ! Un nouveau Zelda digne de ce nom ! Et bien oui, ce nouvel opus made in Hyrule est digne de porter l’étendard de la triforce. Et si les nostalgiques comme moi retrouveront sans aucun doute les sensations du passé, ceux qui n’ont pas eu la chance de mettre les mains sur l’épisode de 1992 seront tout aussi enchantés par cette aventure épique et magique. Go en Hyrule !

A-Link-Between-Worlds-Artwork-1

Se fondre dans le décor !

Nous voici donc à nouveau dans la peau de Link, une des figures emblématiques de Nintendo, et le petit héros en tunique verte n’a rien perdu de sa superbe ! Nous sommes en Hyrule et il semble qu’un odieux personnage, un certain Yuga, cherche à réunir les 7 sages afin de rendre la vie à Ganon…Il possède, entre autres, le pouvoir de transformer les gens en peinture et de les enfermer dans un tableau…

Suite à un affrontement avec ce mystérieux et effrayant personnage, notre petit Link est à son tour enfermé dans un tableau, sous la forme d’une jolie peinture médiévale…Mais notre héros est sauvé par la force de son mystérieux bracelet et trouve la force de s’extirper du tableau…Cependant, il garde le pouvoir de se transformer en peinture lorsqu’il le souhaite et de se fondre dans le décor en se déplaçant sur les murs…

Fondez-vous dans le décor en vous transformant en peinture !
Fondez-vous dans le décor en vous transformant en peinture !

Et quelle ingénieuse idée ! En effet, ce pouvoir va permettre à notre petit ami de passer par des chemins qu’il n’aurait jamais pu emprunter sous sa forme humaine. Un rocher bloque le passage ? Un ravin infranchissable ? Pas de problème, en appuyant simplement sur A, Link devient une peinture murale et peut se glisser presque n’ importe où… Mais attention ! Cette capacité ne durera que quelques secondes à chaque fois : en effet, votre jauge de magie en sera affectée et il faudra faire attention à ne pas être expulsé de la paroi sur laquelle vous êtes incrusté ; en effet, lorsque la jauge est vide, Link est propulsé hors du mur et redevient humain. C’est pour cela qu’il est important de savoir où vous allez étant donné que selon votre position vous risquez d’être éjecté  dans le vide ou en plein sur vos ennemis…

La réflexe de se projeter sur les murs ne vient pas tout de suite, c’est pour ça qu’il faut essayer de se coller partout ! Des rubis et des cœurs de vie peuvent s’y cacher sous forme de peintures mais c’est aussi bien souvent en passant par ces chemins de pierres et de roches que vous trouverez la bonne route pour progresser…Collez-vous sur une plateforme mouvante, coulez-vous sur une autre de ses faces et attendez qu’elle se déplace pour atteindre une autre plateforme : éjectez-vous et l’affaire est dans le sac. Tout tourne autour de cette capacité, pensez-y !

Une aventure en toute liberté !

Toutes les armes sont disponibles dès le début du jeu.
Toutes les armes sont disponibles dès le début du jeu.

Tout comme dans A link to the Past, notre jeune héros pourra passer d’un royaume à un autre. Nous débutons dans un Hyrule verdoyant que nous connaissons bien, mais dans la seconde partie du jeu nous découvrons Lorule, la face sombre du royaume, dans laquelle tout est horreur et désolation. Les décors sont morbides et les personnages qui y vivent méchants et laids…Ou malheureux. Pour voyager entre ces deux mondes liés par une malédiction, Link pourra utiliser son pouvoir et se glisser dans des failles magiques.

A partir de là, il est possible de mener sa barque comme bon vous semble. Les donjons et les quêtes peuvent se faire dans n’importe quel ordre contrairement à Zelda III. En effet, plus besoin de terminer tel ou tel palais pour pouvoir attaquer le suivant, les clefs et objets importants étant mis à dispo dès le début du jeu. En effet, très rapidement Link se fait arnaquer par Lavio, un marchand ambulant qui décide de s’installer dans votre propre maison pour y ouvrir sa boutique d’armes…

Pas cool mais qu’importe puisque toutes les armes sont donc accessibles moyennant finances. En effet, ce sont des armes de location mais le prix n’étant pas très élevé je vous conseille de tout prendre pour pouvoir s’attaquer à n’importe quelle quête sans avoir à vous soucier de quels items vous aurez besoin. A noter que lorsque Link s’écroule, le second de Lavio, Shiro se charge de venir tout reprendre, il faudra alors repasser chez vous pour vous refaire un arsenal…

Glissez-vous dans les failles pour passer d'un monde à l'autre !
Glissez-vous dans les failles pour passer d’un monde à l’autre !

Relou ? Oui mais pas très grave cependant car il sera très vite possible d’acheter définitivement ses objets afin de ne plus avoir à les louer de nouveaux. Evidemment, on sait tous que tailler des arbres comme des bourrins permet de gagner des rubis mais il y a bien d’autres manières d’en gagner et en plus grand nombre ! Un bon exemple, allez donc sur le terrain d’Octoball, dans le monde des ténèbres et faîtes une partie de base-ball ! Vous avez alors la possibilité de gagner 100 rubis et un très beau cadeau à la clef…

Et puis visitez Hyrule de fond en comble ! Utilisez vos bombes et découvrez toutes les cavernes, collez-vous sur tous les murs, parlez à tout le monde et découvrez les mille et un secrets qui pullulent dans cet univers incroyable, pour débloquer de nouveaux défis et gagner plus de récompenses !

Enfin, sachez que l’utilisation de vos armes est liée à la même jauge d’endurance que celle de votre « pouvoir mural ». Surveillez la bien mais rassurez-vous, elle se recharge automatiquement et très rapidement. Plus besoin donc de parcourir le monde à la recherche de munitions !

Un mélange d’univers !

Quand un fan de la saga Zelda  évolue dans A Link Between Worlds, il peut tout de suite se délecter de l’ambiance sonore qui combine à merveille de nouveaux sons mais aussi les musiques de tous les épisodes précédents. On rentre dans une boutique et nous sommes dans l’ambiance d’Ocarina, on gagne un objet et c’est un son ramenant directement à Wind Waker. On arrive dans le palais d’Hyrule, retour dans l’ambiance d’A Link to the Past…C’est un vrai bain dans l’eau mystique de toute la série des Zelda !

Le monde des ténèbres est triste et hostile.
Le monde des ténèbres est triste et hostile.

Beaucoup de clins d’œil et d’idées du passé sont présents mais de nombreuses nouveautés font leur apparition que ce soit en termes de quêtes annexes, de mini-jeux ou d’objets. Les ti’gorneaux par exemple. Ces adorables bébés bigorneaux qui se cachent un peu partout dans Hyrule ne demandent qu’à être retrouvés et rapportés à leur maman. Cette dernière vous confie donc la mission de partir à leur recherche et de lui ramener ses petiots. Si vous réussissez à tous les dénicher vous aurez droit à une belle récompense 😉

Toujours au rayon nouveautés, les fantastus. En mettant une paire de lunette magique, Link lève le voile invisible qui masque les secrets de cet univers et peut voir les fantastus. Ces derniers sont des fantômes qui se trouvent toujours à côté d’un lieu où il faut faire marcher sa tête et ou vous êtes susceptible de galérer… En échange d’une pièce de jeu (que vous obtenez en faisant grimper votre podomètre), ces âmes perdues vous donnent tout bonnement la solution aux énigmes…

Enfin, grâce à la fonction StreetPass, vous avez la possibilité de relever des mini-défis contre d’autres joueurs qui vous donneront rdv à divers endroit sur la carte. Ces derniers apparaissent sous la forme de Link noirs.

Fastoche ? 

Beaucoup s’accordent à dire que cet épisode est beaucoup trop facile ! Et c’est véridique. Les donjons ne donnent pas vraiment du fil à retordre, ils sont courts, les ennemis ne sont pas très résistants et les boss…Des boss de Zelda quoi !

Un petit golf histoire de gagner quelques rubis ?
Un petit base-ball histoire de gagner quelques rubis ?

C’est donc évident que les joueurs qui comme moi ont les réflexes « Zelda » traceront leur route et termineront cette aventure avec le sentiment intense qu’elle est beaucoup trop courte puisque trop simple. Mais quand on évolue dans un univers aussi riche et dans une ambiance aussi magique, il est impossible de s’ennuyer, et c’est au bout du compte le plus important !

Mini-jeux, quêtes annexes et secrets à percer devraient d’ailleurs vous occuper une bonne trentaine d’heures si vous souhaitez faire le jeu à 100%.

Sachez enfin que l’utilisation de la 3D est fortement conseillée dans ce nouveau volet ! Contrairement à  Ocarina Of Time qui n’est clairement pas fait pour ça, ce nouvel opus nous oblige à nous en servir assez souvent, notamment dans les donjons. En effet, la plupart de ces derniers s’affichent sur plusieurs niveaux et il n’est pas aisé de se rendre tout de suite compte à quel niveau Link évolue…Pour éviter ces pièges donc rien ne vaut le confort de la 3D !

Et la magie opère…

En bref, ce nouvel épisode de la saga Zelda est à la hauteur de nos espérances ! Enfin un vrai Zelda !

A Link Between Worlds est un véritable petit bijou qui se sert habilement des codes du troisième volet en le mélangeant aux ambiances de tous les épisodes de la saga. Que vous soyez un habitué de celle-ci ou un nouveau joueur, impossible de ne pas tomber sous le charme ! Quelle joie de pouvoir jouer à un nouveau Zelda sur les musiques (revisitées avec talent) des jeux de mon enfance ! Et tant d’ émotion au fil de l’aventure… Link, tu es mon héros !

Ma note à moi : 19/20

carole

Admin

Une pensée sur “The Legend Of Zelda : A Link Between Worlds : l’aventure fantastique !

  • 9 décembre 2013 à 18 h 43 min
    Permalink

    très bon test tu m’as donner envie de jouer ^^ mais je n’ai pas la 3ds :/ … dommage

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Translate »