Mafia Definitive Edition : la crème de la pègre ? Mon test (PC)

Mafia Definitive Edition nous ramène dans les années 30 dans ce bon vieux Lost Heaven ou on va à nouveau pouvoir incarner Tommy Angelo bien décidé à se faire une place dans le milieu de la pègre, alors qu’il laisse derrière lui son métier de taxi et intègre la « Famille » d’un parrain… Sorti à l’origine en 2002 le jeu offrait déjà une expérience excellente entre un GTA et un bon film de Scorcèse ; le remake de Hangar 13 est-il à la hauteur des attentes ?

Mafia Definitive Edition sera disponible le 25 septembre 2020 sur PC, PS4 et Xbox One.

Lost Heaven 2020

Première chose a dire c’est que visuellement ce remake est très joli ! On reconnait tout de suite les environnement qu’on a découvert il y a de cela 18 ans mais avec une dimension incomparable ! La ville brille de mille feux et elle offre un décor riche et soigné avec des décors entièrement remodélisés pour notre plus grand plaisir ! Tout est désormais réaliste et incroyablement chiadé que ce soit les environnements ou les personnages, c’est vivant !
Les jeux de lumière sont certainement les plus appréciables notamment lorsqu’on passe dans ce Chinatown qui se révèle être particulièrement réussi, surtout si on compare à l’orignal qui n’était pas aussi marqué en terme d’ambiance : comme vous le voyez, lampions lumineux et boutiques confère une atmosphère parfaite à ce quartier de la ville.

Côté personnages, je le disais c’est aussi très réussi : les visages sont plus réalistes et ils ont une classe folle ! Après les animations faciales sont passables mais même si certaines expressions sont on peu figée au global ça passe et ça ne gène absolument pas le plaisir visuel ni auditif d’ailleurs avec de nouveaux doublages et notamment les voix FR de grande qualité conférant encore plus de charisme aux gangsters…
Bref, une réussite de ce point de vue là, on a bien un vrai remake !
Au niveau de l’histoire, ce remake se montre également très fidèle à l’originale et on prend un immense plaisir à revivre des scènes cultes du jeu version 2020 ! Le gros point fort du jeu reste son scénario et sa narration maitrisée avec des personnages et des dialogues bien écrits. On a ce petit côté Scorsese qui donne un vrai cachet à l’aventure et lui offre une identité forte.


Une histoire de taxi… et de famille


On notera de plus que certaines cinématiques ont été améliorées dans le but de mieux les raconter : vous noterez donc certains ajustements, ces derniers se retrouvant parfois directement dans le gameplay… Certaines séquences sont plus courtes, mais la plupart sont plus longues au contraire ; on retrouve d’ailleurs pas mal de nouvelles possibilités de dialogues destinées à densifier le propos général et les personnalités des différents personnages
Avant les débuts de Tommy, sa petite vie paisible de taxi, très vite bousculée, va donc vous demander d’effectuer quelques courses dans la ville histoire d’apprendre à maitriser votre véhicule mais cette séquence est moins longue que dans l’original, ce qui est un bon point ; ici aussi d’ailleurs il y a eu du boulot puisque la conduite est bien plus actuelle, plus fluide et plus agréable malgré les voitures des années 30 qui sont loin de ce celles qu’on peut conduire dans un GTA ; vous aurez d’ailleurs le choix entre une conduite simulation, ou une conduite classique.

Les différentes voitures que vous conduirez proposeront des statistiques perso et vous pourrez vous faire plaisir avec des petites voiturettes d’antan comme avec un bon V8 bref, 36 choix de véhicules à retrouver dans le garage de la bande, où ces derniers seront stockées après avoir été conduits.
C’est là aussi qu’il y a une petite nouveauté : vous pourrez désormais voler n’importe quelle bagnole dès le début du jeu et détail marrant : si les motos avaient été dégagées du jeu d’origine elles sont disponibles ici pour votre plus grand plaisir.
Enfin, la police étant toujours de la partie vous aurez la possibilité de jouer avec le limiteur de vitesse selon les situations…
Quoi qu’il en soit, les missions s’enchaineront dans une ambiance subtile et relativement incroyable, grâce aux sons de l’époque et aux ambiances de la ville, une ville que vous pourrez visiter à votre guise, même si le jeu se montre relativement dirigiste.
Pour ceux qui ne connaissent pas le jeu vous aurez le plaisir de découvrir des situations variée, que ce soit escorter la dame de votre coeur chez elle, aller foutre le boxon dans une bande rivale ou encore remporter un course de voiture et j’en passe…

Une Mafia généreuse

Le jeu est plus beau, mieux raconté encore, plus réaliste mais il est aussi plus généreux : cela passe par plein de petites choses cool comme la possibilité d’éviter les trajets entre deux missions (perso je ne la recommande pas car il y a de nombreux dialogues durant ces moments) personnaliser la couleur des véhicules, récolter des objets comme des comics de détective, des journaux et des documents divers et variés ou encore comme je le disais discuter avec les autres personnages…

On prend donc un vrai plaisir à fouiller le moindre recoin pour tout collecter et parler un peu à tout le monde histoire de renforcer l’immersion.
Les séquences d’action également ont été actualisées avec un système de couverture néanmoins ça n’st pas le point fort du jeu, ces moments manquant d’un peu plus de dynamisme. Après je le disais le jeu offre un monde sublime que nous pouvons visiter à notre guise mais il ne reste pas moins dirigiste, bien décidé à garder le joueur au cœur de la narration.
Après soyons clair, ce remake s’il apporte beaucoup et offre une magnifique version à Mafia il a quelques problèmes techniques : j’ai eu de nombreux lag, pas utlra gênants au début mais assez récurrents du coup ça finit par être un peu agaçant au bout d’un moment. Moins grave, j’ai également noté pas mal de bugs de collision, quelques textures fantômes et comme je le soulignais plus haut des animations globales un peu rigides. Quelques détails un peu vieillots font aussi un peu grincer des dents comme le fait que certaines missions ne sont pas validées si on ne gare pas la voiture exactement sur la zone en surbrillance sous le point d’objectif mais bon… suffit de savoir se garer en même temps !
Pour finir avec les points faibles du titre, je dirais que l’IA reste également perfectible mais une fois encore rien de catastrophique dans le sens ou ce problème ne m’a pas sorti de ce magnifique univers qu’offre Mafia Definitive Edition.


Mafia definitive Edition est un bon remake ! Visuellement, le jeu est sublimé et les quelques petits ajouts, notamment concernant la conduite sont appréciables. Si cette version 2020 souffre de pas mal de problèmes technique et ne peut pas complètement cacher que les mécaniques du jeu original ont 18 ans, la qualité d’écriture et l’ambiance de mafia offre un super moment en immersion dans le milieu de la pègre.


POINTS FORTS
La narration
Lost Heaven sublime
La conduite plus accessible
Les nouveaux doublages


POINTS FAIBLES
Des lags assez fréquents
Quelques bugs de collision
Une IA perfectible
Des animations un peu rigides…

MA NOTE



Carole

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *